Arrêt de neige : la fiche technique

Arrêt de neige : la fiche technique

Arrêt de neige : la fiche technique

Charpente-Couverture COUVERTURE

Un arrêt de neige est un dispositif servant à éviter le glissement brutal de la neige accumulée sur le toit. Il y a plusieurs sortes d’arrêts de neige : ils peuvent être individuels, ressemblant à de petits crochets ou becs à disposer en quinconce sur la toiture. Cette forme a l’avantage d’être discrète et esthétique, avec de nombreuses couleurs disponibles chez les vendeurs. Les arrêts de neige peuvent être en métal ou en bois.

Les arrêts de neige peuvent également être à échelle, à barreaux ou à rails, c’est-à-dire former une barrière longitudinale courant tout au long de la toiture, dans sa partie basse. Ils sont utiles sur des locaux publics, par exemple, ou dans des régions très enneigées comme à la montagne. Il existe des modèles de crochets à neige spécialement adaptés pour chaque type de couverture : tuiles à emboîtement, liteaux sur voliges, bardeaux sur chevrons, tôles ondulées, bac acier … Certains dispositifs peuvent être décoratifs et sont disponibles en plusieurs couleurs ou même transparents.


Les arrêts de neige

Synonymes :

Etymologie : du latin « ad » (à) et « restare » (rester), c’est-à-dire pour faire rester … la neige sur le toit, en l’occurrence. Le mot neige, lui, vient d’une racine indo-européenne (s)nigwh (neige). Ce mot est également, on le voit, l’ancêtre de « snow » en anglais !

Schéma technique

%d blogueurs aiment cette page :